8h00 – Accueil

8h45 – Ouverture

Mireille CLAPOT, députée de la 1ère circonscription de la Drôme, présidente de la Commission supérieure du numérique et des postes

9h00 – « Territoires connectés et durables : les ambitions d’un grand plan national »

Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques

9h10 – « Déploiement du très haut débit en France et dans le monde : état des lieux »

Roland MONTAGNE, directeur de l’unité Réseaux et Smart Territoires, analyste principal en charge des activités FTTx / FTTH à l’Idate DigiWorld

9h30 – Table ronde 1 : « Aménagement numérique : comment accélérer la réduction des inégalités entre les territoires ? »

Malgré la crise sanitaire, les industriels de la fibre ont battu un record en déployant plus de 5 millions de lignes en 2020. Contrastant avec cette performance, le chantier des raccordements s’annonce plus difficile, surtout dans les territoires ruraux. Pour pallier ces difficultés et éviter que certains territoires restent durablement à l’écart du très haut débit en raison du coût prohibitif des raccordements, l’État a réservé une enveloppe de 150 millions d’euros du plan France Relance pour soutenir et accompagner ce chantier complexe.

Quelle organisation mettre en œuvre pour optimiser l’utilisation de ce budget et accélérer les raccordements ? Quel partage des rôles ? Quelle gouvernance ? Quelles responsabilités ? Quelles garanties de qualité d’exécution et de respect des cahiers des charges ? Quels contrôles ?

Introduction et modération : Hervé RASCLARD, délégué général d’InfraNum

Intervenants :

  • Zacharia ALAHYANE, directeur des programmes France Mobile et France THD, Agence Nationale de la Cohésion des Territoires
  • Eric JAMMARON, directeur général délégué, Axione
  • Philippe LE GRAND, vice-président, Groupe Nomotech
  • Audrey MAUREL, avocate associée, Inlo Avocats
  • Soline OLSZANSKI, chief sales marketing officer, Ielo
  • Xavier VIGNON, président de Sogetrel; vice-président d’InfraNum

10h40 – « L’élu local, intégrateur de l’écosystème digital »

Jacques MOULIN, directeur général de l’Idate DigiWorld

10h50 – Regards croisés : « Comment relever le défi du 100% fibre à l’horizon 2025 ?»

  • Point à date du Plan France THD
  • Quels obstacles opérationnels subsistent ?
  • Vers un service universel de la fibre ?
  • Quels financements ?

Etienne DUGAS, président d’InfraNum

Patrick CHAIZE, sénateur de l’Ain ; membre de la CSNP ; président de l’Avicca ; vice-président de la FNCCR

11h20 – « Le Très Haut Débit, moteur de la dynamique économique territoriale? »

David ELFASSY, président, Altitude Infra

11h30 – Table ronde 2 : « Très haut débit européen : quelles opportunités pour le « french model » ? »

Non seulement la France a rattrapé son retard en matière d’aménagement numérique de son territoire, mais elle a encore su favoriser le développement d’une filière industrielle et d’un modèle aujourd’hui réplicable. Ce « french model » peut-il s’exporter dans d’autres pays européens ? Quelles synergies avec l’évolution du code des télécoms ? Quels standards ? Quelles règles du jeu ?  Quels bénéfices pour la filière française du THD ?

Introduction et modération : Roland MONTAGNE, directeur de l’unité Réseaux et Smart Territoires, analyste principal en charge des activités FTTx / FTTH à l’Idate DigiWorld

Intervenants :

  • Benoit DENIS, économiste au sein de la division Économie numérique, Banque Européenne d’Investissements
  • Vincent GARNIER, directeur général, FTTH Council Europe
  • Stéphane NEGRE, vice-président de l’Afnum

12h10 – Table ronde 3 : « Quel rôle pour les technologies radio THD, 5G et satellite, dans une Europe fibrée ? »

Le déploiement de la 5G est en route ainsi que la finalisation du maillage 4G du territoire. Associées aux technologies satellitaires, ces technologies radio ont fait la preuve de leur efficacité et ont, en particulier permis de pallier le retard de certains déploiements ou l’accès à des zones difficiles. Cependant, il est clair que ces technologies ne resteront ni palliatives, ni supplétives, mais qu’elles ont un rôle essentiel à jouer au sein des réseaux THD, un rôle loin de se limiter à l’accès en mobilité…

Quel rôle pour le satellite dans une Europe fibrée ? Quel rôle pour les technologies radio, satellitaires et terrestres, dans la gestion des objets connectés ? Quel rôle pour ses acteurs dans la gestion et le stockage des données ? Quelles complémentarités et quelle compétition entre réseaux terrestres et satellites ? Entre Wifi et 5G ? Quelles seront les conséquences du déploiement de constellations satellites en orbite basse, en particulier sur la connectivité des entreprises ? Quelles conséquences pour l’adoption d’un internet industriel ?  Quelle gouvernance et quelles garanties de souveraineté ?

Introduction et modération : Richard TOPER, président, Setics

Intervenants :

  • Gilles BRÉGANT, directeur général, ANFR
  • Marc CHARRIÈRE, secrétaire général, Nokia; rapporteur du groupe de travail 5G du CSF Infrastructures Numériques
  • Sébastien KAISER, directeur du développement, MOZARK
  • Sandrine LAFONT, experte en télécommunications par satellite, marchés, services et usages, CNES

13h00 – Clôture