Programme

Programme

Sous réserve d’accord des intervenants pressentis

 

8h00 – 8h45 : Petit déjeuner-networking

 

8h45 – Accueil

 

Christine HENNION, députée des Hauts-de-Seine, vice-présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes (CSNP), présidente des Assises du Très Haut Débit 2020

 

8h55 – Allocution d’ouverture

 

Agnès PANNIER-RUNACHER, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances

 

 

9h05 – « Déploiement du très haut débit en France et dans le monde : état des lieux »

 

Roland MONTAGNE, directeur du développement, analyste principal en charge des activités FTTx / FTTH à l’IDATE

 

9h20 – « Connectivité radio : la bataille du ciel aura-t-elle lieu ? »  

Comment les constellations de satellites, ballons à haute altitude et autres technologies radio utilisant des fréquences sans licence vont-elles permettre aux GAFA de s’affranchir des services de connectivité des opérateurs télécoms ?

 

Gilles BRÉGANT, directeur général de l’ANFR

 

9h30 – Table ronde 1 : « Les technologies radio pour relever le défi du THD pour tous ? »

En 10 ans, le développement d’internet a considérablement fait évoluer à la fois les usages et les besoins en connectivité de la population et des entreprises. Les utilisateurs exigent désormais une parfaite connectivité en tous lieux et en toutes circonstances. Si la fibre optique reste le moyen privilégié d’accès au THD, son déploiement prend du temps et se heurte aussi à des équations économiques difficiles, notamment en zone rurale et même, dans certains cas, en zone dense. C’est pourquoi le mix technologique constitué du THD radio, du satellite et du LTE s’impose à la fois comme un moyen complémentaire à la fibre, mais aussi de substitution, en particulier à l’intérieur des bâtiments.

Faut-il pour autant remettre en cause le principe de la fibre pour tous ? Repenser la stratégie de déploiement ? Comment assurer une couverture fixe très haut débit et très haute performance partout sur tout le territoire ? Quelles possibilités pour la couverture à l’intérieur des bâtiments ? Quelles complémentarités et quelle interopérabilité entre technologies radio actuelles et futures ?

 

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

 

10h30 – Présentation de l’Observatoire du THD 2020                                                      

Etienne DUGAS, président d’InfraNum

 

10h45 – Table ronde 2 : « Plateformisation et 5G : nouveaux défis, nouvelles opportunités ? »

La virtualisation des fonctions des réseaux, les plateformes de connectivité ou la 5G rebattent désormais les cartes du marché et du rôle de ses acteurs :

  • Quelles conséquences sur les modèles d’opérations, de services et d’affaires des opérateurs et équipementiers ?

  • Verra-t-on de nouveaux acteurs de services numériques et/ou télécoms émerger ?

  • Le slicing peut-il permettre l’optimisation des infrastructures fixes ?

  • Quels bénéfices pour les usages professionnels en général et ceux des PME en particuliers ?

  • Quelles conséquences pour les opérateurs traditionnels et l’organisation du marché des services numériques ?

 

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

 

 

11h45 – « La régulation à la française : un modèle pour l’Afrique ?»

Charles MILLOGO, Président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) du Burkina Faso, président du FRATEL 

 

 

11h55 – « Télécoms : quel leadership européen ? »

À DÉFINIR

 

12h05 – Table ronde 3 : «Déploiement du Très Haut Débit : un savoir-faire qui s’exporte ? »

Le grand chantier du déploiement du très haut débit en France a permis l’émergence d’une véritable filière industrielle associée à une organisation du marché et de sa régulation qui constituent aujourd’hui un modèle pour des pays souhaitant s’équiper. C’est ainsi que plusieurs pays européens et africains ont choisi de s’en inspirer, ce qui constitue une opportunité de croissance pour les industriels français de la filière.

C’est dans ce contexte qu’un Comité Stratégique de Filière (CSF) « infrastructures numériques » a été créé afin d’être la pierre angulaire du soutien de l’Etat aux industriels pour concrétiser leurs intentions d’export.

Comment coordonner les efforts de la filière pour conquérir ces marchés à l’international ? Quelles ambitions ? Quels financements ? Quelles évolutions de la régulation seront nécessaires ?

 

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

 

13h00 – Conclusion

Thierry BRETON, commissaire européen au marché intérieur et au numérique