8h00 – Petit déjeuner – networking

 

8h45 – Accueil

Yvon COLLIN, sénateur du Tarn-et-Garonne, président de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes (CSNP), président des Assises du Très Haut Débit 2019

 

9h00 – Allocution d’ouverture

Agnès PANNIER-RUNACHER, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances

  

9h10 « Déploiement du très haut débit en France et dans le monde : état des lieux »

Roland MONTAGNE, directeur du développement, analyste principal en charge des activités FTTx / FTTH, Idate DigiWorld

 

9h25 Table ronde 1 «  Nouveaux terminaux, nouveaux usages : Quels enjeux ?» 

IoT, smart city, nouvelles normes de télévision (4K, 4K HDR, 8K, …), foyer connecté, réalité virtuelle, nouveaux besoins associés au développement de services en cloud, arrivée des premiers terminaux 5G, … : Les nouveaux usages et les terminaux pour y accéder arrivent ! Ils exigent des réseaux encore plus performants, non seulement en termes de débits mais encore de qualité de service, notamment avec des accès symétriques garantis et des temps de latence réduits, y compris, et maintenant surtout, en mobilité. Quelle connectivité, quelles technologies ? Quelles solutions pour garantir la souveraineté des plateformes virtualisées ?

 

Introduction et modération : Roland MONTAGNE, directeur du développement, analyste principal en charge des activités FTTx / FTTH, Idate DigiWorld

 

Intervenants :

  • Laure de LA RAUDIERE, députée d’Eure-et-Loir, co-présidente du Groupe d’Etudes Cybersécurité et Souveraineté Numérique
  • Tariq KRIM, fondateur, Dissident.ai
  • Fabien RENAUDINEAU, directeur général, QoSi
  • Laurent SILVESTRI, président, OpenIP
  • Xavier VIGNON, président directeur général, Sogetrel; vice-président d’InfraNum

 

10h25 «  Réseaux : ce que va changer la 5G »

Gilles BREGANT, directeur général de l’ANFR

 

10h35 – Table ronde 2 – « Quelles technologies pour le « bon débit » ?  »

Avec l’annonce de la 5G fixe et plus généralement le développement de l’idée d’un réseau composite permettant une connectivité en tous points du territoire au « bon débit », se pose à nouveau la question des technologies supplétives ou de substitution à la fibre. Faut-il pour autant remettre en cause le principe de la fibre pour tous ? Repenser la stratégie de déploiement ? En attendant le FTTH, faut il coupler le DSL et la 4G ? La multiplication des antennes nécessitée par le déploiement de la 5G et son acceptabilité par le public risque-t-elle de devenir un nouveau frein à l’aménagement numérique du territoire ? En attendant mieux… choisir le cuivre ou les solutions radio pour atteindre le « bon débit » ?

 

Introduction et modération : Richard TOPER, président directeur général, Setics

 

Intervenants :

  • Rachid ADDA, directeur du Syndicat Mixte Val d’Oise Numérique 
  • Viktor ARVIDSSON, vice-président, AFNUM
  • Marc CHARRIÈRE, secrétaire général, Nokia France
  • Antoine ROUSSEL, directeur général, Alsatis

 

11h35 – Interview / Conversation : « Nouveau cadre européen : quels impacts prévisibles sur l’aménagement numérique de la France ? »

 

  • Claire BURY, deputy Director General, DG CONNECT, Commission européenne
  • Christine HENNION, députée des Hauts de Seine, 1ère vice-présidente de la CSNP
  • Audrey MAUREL, avocate ; présidente de la commission Réglementation et Régulation, InfraNum

 

12h00 – Table ronde 3 – : « Faut-il reconsidérer le Plan France THD ? »

Echéances des déploiements, zones prioritaires, technologies mises en œuvre, nouveau code des communications électroniques européen, arrivée de la 5G, … Si l’objectif de couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022 n’est pas remis en cause faut-il ne pas reconsidérer certains aspects du Plan France THD ? Quels financements pour achever la couverture du territoire en FTTH ? Il y a-t-il un risque de remise en cause des RIP contractualisés ?

 

Introduction et modération : Pierre-Michel ATTALI, directeur pôle territoires numériques, Idate DigiWorld, vice-président, InfraNum

 

Intervenants :

  • Patrick CHAIZE, sénateur de l’Ain, Vice-Président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, président de l’Avicca ; membre de la CSNP
  • Loïc HERVÉ, sénateur de la Haute-Savoie ; président de la Commission « Cités Intelligentes et territoires connectés », FNCCR
  • François LIONS, membre du collège de l’ARCEP
  • Laurent ROJEY, directeur de l’Agence du Numérique
  • Gaël SERANDOUR, responsable domaine infrastructures numériques, Caisse des Dépôts

 

13h00 – Conclusion

Julien DENORMANDIE, ministre auprès du ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales chargé de la Ville et du Logement